E-réputation marques et sportifs : les JO plus « sociaux » que l’Euro

By Charlotte | 

24 sept. 12 | 

Category: Non classé

Sport Market, agence conseil en communication spécialisée en marketing sportif et Synthesio, société qui accompagne les marques dans leur stratégie de veille, d’analyse et de dialogue sur Internet ont analysé l’E-réputation des sportifs et des marques sur les principaux réseaux sociaux pendant deux grands évènements : l’Euro 2012 et les JO de Londres.

Twitter : le média d’expression privilégié

Si les blogs représentent une réelle tendance à l’échange et au relais de l’information, Twitter reste le média d’expression privilégié des français pour commenter ces événements sur les réseaux sociaux.

Une meilleure visibilité pour les marques partenaires

Du côté des marques : dans le spectre de surveillance pendant l’Euro, ce sont 36 marques, sponsors, équipementiers ou marques plus largement associées au territoire du sport qui ont été suivies, 32 pendant les JO de Londres. Pour un même constat dominant : la prime des discussions revient aux annonceurs partenaires de ces événements. Orange, sponsor officiel de l’Euro fait parler d’elle sur la totalité de la compétition (leader avec 454 mentions, devant PMU et Coca-Cola).

Pendant les JO, c’est bien Coca-Cola, partenaire du Comité International Olympique (CIO) et du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) qui se place en tête en comptant 644 mentions (devant Eurostar et Adidas). L’univers olympique a aussi pour conséquence de générer plus de retombées « marques » que le seul univers du football (4 948 mentions marques pendant les JO contre 2 844 pendant l’Euro).

Des différences d’image entre les sportifs

En outre, les JO et leur rayonnement mondial génèrent naturellement plus de discussions, aux tonalités positives, autour des athlètes internationaux, à l’inverse de l’Euro dont les conversations se concentrent essentiellement sur les footballeurs tricolores et l’image des Bleus.

Usain Bolt, athlète le plus mentionné pendant les JO avec près de 115 000 citations, illustre bien le caractère international de la compétition et de ses conversations sur les réseaux sociaux. Pendant l’Euro, le joueur non français le plus mentionné n’arrive qu’en 17ème position (Cristiano Ronaldo, 5 062 mentions).

Méthodologie et périmètre de l’étude

Cette étude sur le périmètre France a dénombré le nombre de conversations à la fois pour les sportifs participant et pour les marques sponsors de ces événements. L’outil a permis de relever non seulement le nombre de mentions dont chaque sportif et chaque marque faisait l’objet, établissant ainsi un classement des sportifs et marques les plus cités. Il a aussi permis d’analyser la qualité de ces conversations grâce à la collecte des mots et adjectifs employés par les internautes pour chaque marque et chaque sportif.
Joueurs et athlètes français analysés : toutes les mentions en français sur les médias sociaux (Twitter, Facebook, Youtube, Dailymotion, Flickr, Blogs et Forums)
Marques sponsors et non-sponsors : toutes les mentions en français sur les médias sociaux, croisées avec « Euro 2012″ ou « JO 2012″ pour limiter le « bruit ». Ces mentions comportent soit le nom de la marque, soit le nom du programme d’activation digitale (ex. Orange et « 12ème Homme » ou Crédit Agricole et « On a Tous un Côté Bleu »).
Limite du périmètre : Périmètre qui exclut un certain nombre de commentaires sur Facebook. Nous avons donc également étudié l’activité des pages Facebook (évolution du nombre de fans, nombre de contributions, etc.) en complément de l’étude.

Contacts
Sport Market, Julien Simonnet jsimonnet@sportmarket.fr, 01 80 88 89 15, 06 38 16 80 26
Synthesio, Charlotte Lesage, charlotte@synthesio.com, 01 44 77 89 10

Share:

No comments

Leave a Reply


 
close

Welcome to the Synthesio Blog!

Sign up to receive updates on the latest trends, best practices, social news and resources.